Les balades en transition

Tous les mois, Monique Hars nous guide pour re-découvrir la nature qui nous entoure à Wezembeek-Oppem, Kraainem, et dans les environs.

Ces balades sont toujours l’occasion de parler de la faune et la flore, de biologie et de la façon dont nous nous intégrons dans les écosystèmes que nous côtoyons.

C’est souvent aussi l’occasion d’une animation pour les adultes ou les enfants, qu’il s’agisse de prendre des photos, de construire un tapis de feuilles, ou de placer des mangeoires pour les oiseaux (etc).

Cela vous inspire ? Vous voulez en savoir plus ? Voici une petite vidéo pour vous donner un aperçu :

Mini PV Sous-Groupe Lien Social

Le groupe lien social s’est réuni en juin 2019. Voici un mini-PV de leurs discussions.
  • Christine quitte le groupe noyau et le groupe lien social. Merci à toi pour ton investissement et ta belle énergie ! 😉 
  • Et bienvenue à Linda ! 
  • Wok’n Soup : Première fois : ve 20/09 de 14 à 16h00 (mieux un vendredi qu’un mardi selon les avis) – dates suivantes : ve 18/10 – ve 15/11 (pas en décembre car trop proche des fêtes)
    • Faire de la pub (petit flyer ?!) (qui s’en occupe ? Merci) – Boulangerie Oppem – Pharmacies – site Wok en Transition – …
    • Tirelire (on y met ce qu’on veut) 
    • Indiquer d’apporter un pic-nique
    • Adresse : Opberg 23 – 1970 Wezembeek-Oppem (Se garer en bas de la rue)
    • Relancer une semaine à l’avance
    • Thérèse et Marie feront la soupe pour le vendredi 20 septembre. Merci à elles ! (Christine : pourrais-tu forwarder ce mail à ta maman et me mettre en copie ? Merci)
  • Fête de la Transition : dimanche 13 octobre de 14 à 17h00 
    • Où ? A confirmer (sous réserve de confirmation de la disponibilité de l’endroit – j’attends des nouvelles de B. Waucquez)
    • Fête enfants admis
    • Stands comme l’année passée
    • Ateliers chaussettes (nettoyage vaisselle)/nichoirs/produits ménagers/…
    • Goûter (homemade) : 2 €/part (+ boissons)
    • Animateur : clown (via Benoît ?) Budget ? Ou Vesna Purik Clown sur Wezembeek ?
    • Grand spectacle (Radikal ?) (50 min)
    • Réflexion (toutes les idées sont les bienvenues) sur comment animer le stand « lien social » ? (Jeux, Molkey,…)
    • Quid de la refonte de la brochure sur la Transition ? (Infos sur la Transition, Mind Mapping/Sketch noting ?)
  • Réunion groupe de femmes
    • Après la soupe du 3ème vendredi du mois ?
    • Thème de ce café entre femmes = différent à chaque fois
    • Une fois tous les deux mois (varier les jours)
    • Personnes invitées : via via – amis des membres du groupe Wok en Transition

Nourrir les oiseaux en hiver, pourquoi, comment ?

En hiver les oiseaux ne risquent pas de mourir de froid car leur plumage est un isolant très performant, il permet de garder une température corporelle aux environs de 40° même si la température extérieure est de moins 10°.

Par contre la faim et la soif sont leurs pires ennemis. Un petit coup de pouce sera donc le bienvenu.

Attention cependant de ne jamais interrompre le nourissage durant cette période hivernale ( de décembre à mars), ce qui pourrait leur être fatal ! 

N’oublions cependant pas  que la première raison de la baisse des populations d’oiseaux, est la dégradation et la disparition de leur habitat. Alors, nourrir, c’est bien, mais un jardin bien planté de haies et d’arbustes à baies sera plus accueillant pour la faune.

Que doit-on leur donner à se mettre sous le bec ?

Une nourriture saine et variée fera l’affaire, à base de graines de tournesol, fort appréciées  par de nombreuses espèces, d’arachides et autres mélanges  pour oiseaux d’extérieurs.  Les produits bios sont un plus mais plus onéreux. 

Par contre les boules de graisse vendues en jardinerie sont déconseillées car souvent de mauvaise qualité. Nous vous conseillons donc de les fabriquer vous même en  « tartinant » une pomme de pin avec de la graisse ( blanc de bœuf, saindoux, beurre …) car il est indispensable qu’elle soit consommée en une semaine maximum afin qu’elle ne rancisse pas. Ces suppléments de graisse ne seront toutefois utilisés que si les températures restent négatives durant plusieurs jours. 

Afin de na pas nourrir  uniquement pies et pigeons, il sera  préférable de répartir plusieurs types de mangeoires dans votre jardin ou sur votre terrasse.

Les graines devront rester à l’abris de la pluie et les mangeoires placées à au moins 1m50 du sol afin de limiter la prédation.

De l’eau propre, sans autres apports, dans un récipient plat tel qu’une soucoupe pour se désaltérer et prendre un petit bain est également indispensable pour les oiseaux  surtout si il gèle.

Nourrir les oiseaux en hiver sera non seulement une belle action pour la biodiversité mais aussi un vrai plaisir pour l’observation de nos petits piafs !

  Monique Hars

 

 

Rester connecté à WoK

Les différentes méthodes

Nous organisons ou nous relayons de nombreuses activités tout au long de l’année et il n’est pas évident de suivre tout ce qui est prévu.

Il y a principalement deux outils pour rester informé des activités de WoK :  

  • la newsletter, envoyée depuis l’adresse e-mail

    Vous recevez chaque début de mois la liste des activités prévues pour le mois avec le lien vers la page Web qui décrit l’activité et où sont également indiqués les changements (le cas échéant). Pour recevoir la newsletter, il suffit de vous inscrire (en haut à droite de cet écran).
    Si vous ne la recevez pas toujours alors que vous vous êtes inscrits, ajouter l’adresse de WoK dans votre carnet d’adresse.
  • L’agenda (le calendrier) auquel vous pouvez vous « abonner » (c’est gratuit, c’est juste le terme technique consacré) de façon que chaque événement proposé soit intégré naturellement à votre propre agenda électronique sans action de votre part. L’avantage de cette méthode est double : 
    • elle est transparente et non intrusive (tout se passe comme si vous aviez enregistré vous-mêmes les informations relatives aux activités mais vous ne recevez aucun rappel sauf si vous l’ajoutez vous-même; aucune donnée personnelle sur vos centres d’intérêts n’est collectée par ce biais); libre à vous de consulter votre agenda de temps à autre pour vérifier quelles sont les activités prévues cette semaine ou ce mois-ci.
    • Toutes les modifications relatives à une activité (modification du lieu, de l’horaire, de la description), sont reportées automatiquement dans votre agenda électronique. 

Facebook est une méthode moins sûre pour être informé systématiquement de nos activités parce que selon la façon dont vous avez configuré votre profil FaceBook et votre accès à le page de WoK en transition, nos activités n’apparaissent pas forcément dans votre de fil d’informations sur FaceBook. L’information risque par ailleurs de se trouver très vite noyée dans votre fil d’activité.

S’abonner au calendrier

Pour intégrer les actions de WoK dans votre agenda électronique, voici comment procéder.

Allez à la page de l’agenda de WoK en cliquant ici.

Bouton du menu pour accéder à l’agenda

Descendez en bas de la page Web et choisissez « Subscribe » (le programme qui nous permet de proposer cette fonction est en anglais, c’est pour cela que l’option est en anglais). 

Bouton pour s’abonner au calendrier de WoK

Et choisissez le type de calendrier que vous utilisez. Les plus courants sont Google Calendar (notamment avec un téléphone ou une tablette sous Android), Apple Calendar (notamment avec une tablette ou un téléphone sur iOS) et Outlook (notamment avec un PC sous Windows). 

Choisir le calendrier que vous utilisez

Mini PV Noyau / Grand Groupe (’18-’19)

Réunion Grand Groupe 16 septembre

Sousgroupe Consommation: 

  • atelier sapin de noël alternatif: 17 ou 24 novembre. Coach recherché pour assisté les bricoleurs débutants. Suite atelier Alain Mineur / Quentin Saussez
  • donnerie vêtements femme 19 janvier
  • atelier DIY

Sousgroupe Sensibilisation à la nature

  • soutenir/collaborer avec les portes ouvertes du vergers 2e samedi du mois.
  • Monique continue les balades natures

Sousgroupe coopératives énergétique / agricole

  • plusieurs membres de WoK participent à l’initiative « LICHT » – au final on sera à même de décider si W&K auraient leur propre coopérative, ou se rajouter à une coopérative existante
  • établir un centre d’expertise/forum et répondre « publiquement » à des questions initiées par citoyens concernant e.a. l’optimisation énergétique
  • organiser une conférence / café transition: « jusqu’où aller [pour diminuer son empreinte écologique] ? »
  • lancer un challenge « énergie »: jeux pour réduire sa consommation par ménage.

Sousgroupe lien social

  • organiser une expo photo lors du parcours d’artises à Wez. en profiter pour promouvoir le mouvent de transition.
  • proposer un balade nature avec enfants-photographes
  • WOK’n soupe 20/9
  • fête de la transition reportée: devient fête de printemps

Sousgroupe alimentation

  • Soirée info sur la fermentation dans l’alimentation, clôturé par repas choucroute – Samedi 9/11
  • soirée/session info sur les aliments crus – Mardi 21/1 à 20h
  • relancer les incroyables comestibles au printemps. Proposer de l’aide, du terreaux, etc. – Mars
  • souper camping (aliments végé / locaux / récupérés …) 25/4

Communication (pas encore un sousgroupe à part entière)

  • idée d’utiliser des capsules vidéos pour promouvoir les événements. – s’adresser à Benoît. 
  • axer prochain café transition (3 octobre) sur la communication dans la transition (intra / extra grand groupe)

Réunion Noyau 9 septembre

Présents : Benoit, Marc, Nicolas, Camille , Céline, Nathalie, Monique

  1. Fête de la transition du 13/10
  • où l’organiser ?
    pas de possibilité à la Fermette
    château Jourdain, trop onéreux (600 euros)
    idéalement un endroit en partie couvert si mauvaise météo
    on se dirige vers école Klimboom à Kraainem (100 euros) Anya et Nathalie
    Il faudrait introduire une demande de reconnaissance comme « association » au conseil culturel de Kraainem afin de bénéficier
    d’avantages pour location de locaux communaux
    – Organisation de la pub
    -profiter de la journée familiale organisée le 29 sept à Kraainem : distribution de flyers, tenue d’un petit stand ?
    -adaptation possible de l’affiche de l’année
    dernière et dans les deux langues ? Sylvie
    -pub –via facebook -Colruyt- Delhaize
  • bouche à oreille
  • pharmacie De Smet
  • écoles
  • buvette des centres sportifs
  • …..
  • Présence sur place
  • un stand par sous-groupe si possible et on se cantonnerait à cela cette année, chaque représentant sera contacté
  • éventuellement faire appel à «  La ferme des Hirondelles » Marc
  • contacter le même jongleur que l’année passée moyennant rénumération Benoit
  • une capsule serait réalisée avec interview de visiteurs sur leur motivation Benoit et Marc
  • Logistique
  • vaisselle ( verres), tables, chaises,… possibilités sur place ? Anya
  • sinon verres de St Pancrace
  • des pâtisseries et autres grignotages seront apportées par ceux qui le désirent ( une feuille circulera le jour de la réunion grand groupe du 16/9)
  • pour les boissons, on reprendrait les bières de De Kam
  • demander à Natacha si elle referait du kéfir.
  • il sera demandé aux personnes présentes à la réunion grand groupe du 16 qui pourrait aider pour la logistique de l’événement.
  1. Réunion grand groupe du 16/9 Sera animée par Camille
    Ordre du jour
  • vu le manque d’effectif dans certain sous-groupe, ne faudrait-il pas regrouper les activités à plusieurs sous-groupes ?
  • changement de sous-groupe pour certains ?
  • accueil des nouveaux et présentation de la transition Marc
  • Fête de la transition :
    -qui veux s’impliquer et aider à la logistique ?
    -papier à faire circuler pour la préparation des grignotages
    -qui sera présent le 29 pour le stand de pub ?
    -discussion de préparation des stands en sous- groupe
  • Constitution d’un agenda de nos activités sur un an idéalement
    Demander les dates de réunion des parents à

Atelier Nichoirs à Insectes

Dimanche, le groupe sensibilisation de WOK a eu le grand plaisir de voir arriver plus de vingt cinq enfants et de vingt adultes pour découvrir la vie de nos abeilles sauvages en Belgique et leur fabriquer des nichoirs et hôtels à insectes. Le groupe lien-enfants nous avait préparés un super goûter festif qui a réjoui petits et grands.

Monique nous a d’abord parlé, avec l’appui d’un diaporama, des 380 espèces différentes d’abeilles sauvages qui vivent en solitaire pour la plupart, faisant leur nid dans le sol, dans des cavités préexistantes ou dans des tiges creuses. Elle nous a expliqué combien elles sont indispensables pour la pollinisation de tous nos arbres fruitiers, mais aussi de 70% de nos potagers et de 80% de nos plantes à fleurs. Pourtant 50% d’entre elles sont menacées d’extinction et déjà la moitié des bourdons ont disparus depuis le début du vingtième siècle. La cause en est l’activité humaine qui détruit leurs habitats et leur nourriture en intensifiant les cultures agricoles, en utilisant des pesticides et des engrais chimiques et en détruisant les forêts. 

Ensuite, petits et grands, nous nous sommes mis ensemble pour construire des nichoirs pour aider  les insectes à trouver refuge dans nos jardins. Dans des caisses de bois, nous avons assemblés des morceaux de bois troués en leur centre (fortitias, surreau) de différentes épaisseurs, des bouts de bambous, des pommes de pin, de la paille et nous avons foré des longs trous de 10 cm dans des morceaux de bûches pour que chaque espèce trouve un gîte à son goût.

Le Verger des Enfants

Un peu d’histoire … et de l’avenir

Le Verger des Enfants est né en 1995.
Un habitant de Wezembeek-Oppem passionné de nature a eu l’idée géniale de créer, sur un terrain communal, un verger  avec des variétés d’arbres fruitiers un peu oubliées.

Le Verger des Enfants s’étend sur 23 ares, est ouvert aux enfants des écoles de Wezembeek- Oppem et même du centre de Bruxelles.
C’est un petit paradis pour découvrir Dame Nature.
Observer, comprendre, apprendre de la nature et par la nature, éveiller la conscience écologique, se retrousser les manches et profiter d’un espace de quiétude……

On y trouve des pommiers, des cerisiers, des noyers, des pruniers…
Il y a quelques arbustes comme des groseilliers ou des framboisiers…
Des apiculteurs y ont installé des ruches pour favoriser la pollinisation.
Des moutons d’élevage y sont accueillis de mai à octobre pour aider à tondre l’herbe.

Ce verger est situé au Warandeberg, juste derrière la maison des jeunes « Merlijn ».

A partir du mois de mars, tous les deuxièmes samedis du mois, des ateliers y seront proposés entre 14h et 17h. Une occasion rêvée de découvrir cet écrin de verdure. Bienvenue à tous, seul, en famille ou entre amis! Pas d’inscription demandée. Evénement gratuit. Voici les thèmes

  • 9/03: Initiation aux chants des oiseaux (enfants)
  • 13/04: Atelier Pleine Conscience Parents-Enfants 
  • 11/05: Quand la nature récupère (enfants)
  • 8/06:  Découverte des abeilles
  • 13/07: Selon l’inspiration du moment
  • 10/08: Selon l’inspiration du moment
  • 14/09: Consommation de viande (ado, adules)
  • 12/10: Les arbustes de la haie + dégustation de pommes

Projection « Qu’est-ce qu’on attend? »

C’est une salle bien remplie qui a accueilli la projection du film documentaire de Marie-Monique Robin « Qu’est-ce qu’on attend » le vendredi 25 février au Centre Culturel De Kam.

Un succès bien mérité pour la poignée de WoK-Transitioneurs qui ont organisé l’évènement (selon estimation plus de 140 spectateurs) mais aussi et surtout pour les 4 bénévoles-traducteurs dont le travail de qualité a permis cette toute première projection avec sous-titres en néerlandais, en avant-première mondiale ! Le travail réalisé permettra la diffusion prochaine de ce documentaire dans d’autres communes du Rand et plus loin en Flandre via Transitie Vlaanderen (qui a déjà manifesté son intérêt), ce qui ravit les producteurs et distributeurs du film.

La petite équipe informelle qui a été constituée a parfaitement géré les nombreux aspects, parfois insoupçonnés ou sous-estimés, d’une projection publique dans une « vraie » salle de spectacle : collaboration avec la société productrice du film et son distributeur belge, contacts avec le GC De Kam, publicité multilingue par affichage et via les réseaux sociaux, réalisation technique du sous-titrage, gestion des réservations avec prépaiement, etc. Le tout dans une bonne ambiance faite de beaucoup de bonne volonté et de bienveillance.

Le public, enthousiaste, a chaleureusement applaudi le mot d’accueil « surprise » que Rob Hopkins nous avait fait parvenir, la présentation de la genèse du film par la réalisatrice et finalement le documentaire.

Après la projection, à défaut d’un véritable débat, c’est une série d’échanges autour d’une bonne kambier qui a clôturé cette belle soirée : comment transposer certaines des initiatives vues dans le film à nos communes moins rurales que Ungersheim ? Comment faire pour que tous les acteurs potentiellement concernés soient partie prenante ? Etc.

Une expérience réussie « à refaire », comme on dit.

Revoir le trailer

 

Symptoma.es

 

 

1ère donnerie de vêtement

C’était donc la 1ère donnerie organisée dans le cadre de WoK en transition, ce 19 et 20 janvier dernier à la Placette.

Ce fût un grand succès ! Plus de mille pièces déposées le samedi soir, une équipe efficace a tout trié et installé jusque tard dans la soirée. Le dimanche, des dizaines de personnes sont passées pour chiner et faire « leur shopping ». Plus de la moitié des vêtements déposés a trouvé un nouveau propriétaire. Le tout dans une ambiance décontractée et conviviale…

Merci à toutes les personnes qui sont venues déposer leurs vêtements en bon état et qui ont fait le bonheur d’autres personnes ! Les habits étaient de bonne qualité, propres et en bon état. ​Les vêtements restants ont été redistribués au magasin de seconde main Wezembeek-Oppem (Winkeltje : Avenue Ter Meeren, 1) ainsi qu’aux migrants.​ ​

Seriez-vous intéressés par une prochaine donnerie de vêtements pour enfants? Faites-le nous savoir !

L’équipe consommation

Lancement sous-groupe Enfants

Vu le peu de temps qu’il nous reste pour réussir la transition écologique, l’éducation des adultes est primordiale car nous devons dès à présent montrer l’exemple, modifier nos comportements et faire preuve de cohérence dans notre mode de vie. Cependant l’éducation des enfants à l’environnement et au développement durable est une des conditions pour réaliser la transition écologique et changer de modèle. C’est en diffusant auprès des plus jeunes des connaissances et des valeurs en faveur de l’environnement qu’un changement individuel et collectif pourra s’inscrire durablement.

Dans ce but, le sous-groupe enfant souhaite mettre en place une démarche active et participative visant à faire dialoguer et réfléchir ensemble des enfants sur des sujets en rapport avec la transition et leur vie, leur quotidien et leur avenir.

Nous voulons donner accès aux enfants à l’information par la découverte et la pratique et sensibiliser la tranche d’âge des 6-12 ans (d’abord) à la transition et au développement durable par une approche ludique, scientifique et adaptée lors d’activités collectives, de défis familiaux ou grâce à des outils destinés aux écoles et aux groupes extrascolaires.

Nous désirons mettre en place des passerelles entre le monde de l’enseignement, de la recherche, notre commune, ses enfants et les initiatives prises par les enfants d’ailleurs (sud).

Près de 3.000 outils de sensibilisation à l’environnement existent déjà en FWB. Pourtant, les enfants y ont peu accès. Le groupe fera aussi l’inventaire des dispositifs existants pour les proposer aux écoles de notre commune.

Le groupe agira sur plusieurs thématiques :

LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES, en lien avec les activités humaines et leurs impacts sur la vie, sur la planète.

LA BIODIVERSITÉ, ses rapports à l’agriculture et à l’alimentation humaine et animale et l’impact des changements climatiques sur sa richesse.

L’EAU, sa répartition inégale sur la planète, sa pollution et la gestion inéquitable de cette ressource vitale.

L’ÉNERGIE, les différents modes d’énergie, stockage, distribution, consommation, tarissement des ressources, gestion sobre.

LES RESSOURCES NATURELLES ET LE SOL, leur répartition, notre surconsommation, leur utilisation tout au long de la vie, le développement durable.

LA SANTÉ EN LIEN AVEC NOTRE ENVIRONNEMENT, de nombreuses activités humaines dégagent dans l’air, l’eau et les sols des substances, particules ou gaz polluants et qui peuvent être dangereuses pour notre santé

Mais encore L’ALIMENTATION, LA PROPRETE PUBLIQUE, LA MOBILITE

Par quel biais ?

  • Encourager les enfants à participer aux activités de wokra déjà existants (sorties natures etc.)
  • Développer les sorties nature et de découverte
  • Emmener les enfants aux expositions existantes en lien avec le thème
  • Créer une malle pédagogique
  • Animer des ateliers périscolaires 
  • Aider à la diffusion de livres
  • Projection de film et débats sur le thème
  • Lancer mille défis – activités ou défis à mettre en œuvre à l’école ou en famille !
  • Faire des après-midis promenades, sportives, bricolages, jeux de rôle, jeux de plateau, geocatching, pour enrichir leurs connaissances et leurs savoirs